Témoignages, remerciements... et Links.
ACCUEIL
METHODES

LES SEANCES DE MUSCULATION EN LONGE :
 
D'abord... à quoi sert les séances de musculation pour votre cheval ?
 
Pensez à une ballerine... elle fait bien des exercises tous les jours, pas forcément très spectaculaires, de stretching et de renforcement de muscles de différentes parties de son corps, afin d'être encore plus performante et élégante dans sa chorégraphie une fois sur scène devant le public... mais aussi, elle fait ces exercises quotidiens pour ne pas se blesser lorsque elle execute ses pointes et ses sauts périlleux !
 
Votre cheval est un athlète... et il faut le traiter comme tel... avec beaucoup de respect pour sa masse musculaire et son bien-être physique comme mental !
 
Pourquoi les techniques allemandes et hollandais sont intéressantes, et je vais tenter de vous apporter mes réflexions sur le sujet du travail de dressage au quotidien...
 
- En longe ou en liberté, fais chauffer gentiment le cheval dans son corps d'abord au trot et au galop sans élastiques
 
- puis mettre un seul elastique côté externe (surtout une précursion pour les jeunes chevaux et/ou les cavaliers pas encore très expérimentés avec les élastiques) fixé sur le surfaix (ou fixé sur les boucles de la sangle de votre selle, si vous n'avez pas de surfaix)
 
- puis à l'autre côté (interne), passer la longe dans l'anneau du mors et la faire coulisser jusqu'aux anneaux du surfaix ou encore utiliser les boucles de votre sangle de selle (si c'est un bon surfaix, il doit avoir des anneaux du haut jusqu'en bas !), ainsi quand la longe se tend, vous pouvez amener doucement le nez du cheval vers l'intérieur, afin d'obtenir une légère incurvation... la longe coulissante agissante comme une sorte de "rêne allemande"...
 
.....
1ère image : longe et élastique placés en bas ........ 2ème image : longe et élastique mis au milieu

Au début, si le cheval n'a pas l'habitude des élastiques, il faut laisser l'élastique assez long, puis petit à petit le racourcir (sur plusieures semaines), afin de trouver la vraie position de CRAWL (ou la position qui convient le mieux à votre cheval, sa morphologie et son niveau d'éducation)... sachant que la perfection s'approche de cette attitude-là :
 

 
Et maintenent vous faites des transitions trot/pas, trot/pas dans un trot assez lent (attention : le cheval ne doit pas MARCHER au pas avec élastiques, car ça n'est pas bien pour son pas, seulement marquer la transition déscendante jusqu'au pas, puis repartir au trot immédiatement) 4 - 5 fois.
 
Puis, partir au GALOP calme sur un petit cercle de 15 à 18 mètres (selon l'âge du cheval et son niveau d'éducation) pendant 3 à 5 tours (par exemple, 3 tours pour un 4 ans, 5 pour un 5 ans) tout en retrécissant lentement le cercle à 10 à 15 mètres avec 7 tours de chaque côté à partir de 7 ans.
 
Et surtout, sans précipiter et sans tomber au trot, sachant que le vrai travail de musculation se fait au galop assez lente où le postérieur de l'intérieur vient chercher fort en sous.
 
Puis, refaire les transitions trot/pas 4 - 5 fois au petit trot... puis changer de main...
 
Ces séances de musculations de 10 min. environs se font 3 fois par semaine, en longe, avant de monter, et le nombre de mois, voir 2 - 3 ans, en périodes de 3 à 6 mois ou en continue, selon le besoin, l'âge et le niveau d'éducation du cheval...


Une fois que vous montez, vous acceptez tout de suite du poids (agréable, mais ne PAS seulement 2 grammes... !) dans les rênes avec un cheval bas et rond (CRAWL), vos mains touchant l'encolure au niveau du garrot (voir les 6 images ci-dessus), vos jambes fort mis autour du corps du cheval, cuisses, genoux et mollets bien serrés, dans un trot et galop ENERGIQUES tout en vous servant des transitions trot/pas dans ce travail de mise en avant, avec des demi-arrêts qui passent délicatement à travers de la main de L'EXTERIEUR, sans pour autant perdre le cheval entre l'assiette, les mains et les jambes, afin de PROFITER du travail que vous venez de faire dans la longe...
..........
Pensez à une ballerine... d'abord les exercises quotidiens en longe et monté dans l'attitude du CRAWL (1ère image) afin d'être encore plus performante et élégante devant le public...
En photos sur les 3 images, CAVAN avec ses deux cavaliers danois Lars PETERSEN et Andreas HELGSTRAND, ce dernier 9ème individuel aux Jeux Olympiques 2004 à Athènes...


Et c'est seulement une fois que votre cheval est prêt pour cet effort dans son dos grâce à la musculation en longe, et en même temps accepte de RALENTIR, afin de trouver son équilibre et de vous attendre (obtenu par les transitions trot/pas et demie-parades allemandes plus ou moins explicites en longe et sous cavalier), que vous puissiez monter votre cheval en le poussant EN AVANT DANS VOS RÊNES ajustées, les mains placées au niveau du garrot en CONTACT avec la peau de l'encolure (d'abord dans le trot enlevé), et là seulement vous puissiez espérer de sortir un vrai CRAWL avec votre cheval... c'est à dire, un cheval qui porte son cavalier avec son dos en place et des foulées cadences, de plus en plus légères et élastiques, qui ne demandent qu'à être exploitées et mises dans l'impulsion... la vraie... celle qui projette la masse du cheval vers le haut dans des grands rebonds...

Merci, C.3011, de me donner des nouvelles du travail avec votre cheval...
Pia MUNCK




Ce cheval travaille très juste sur cette photo :



Mais personnellent j'aurais peur d'enrêner mon cheval avec autant de cordes !

Je préfère plus simple, avec UNE SEULE ÉLASTIQUE à l'extérieur, plus la longe coulissante à l'intérieur (plus au moins bas placées, selon l'attitude souhaitée), telle sur cette photo venante de mon site :



... et qui d'ailleurs à été utilisée comme exemple de longe techniquement JUSTE, sur cette page de techniques sur le travail à pied avec son cheval :

http://www.reiterhof-konle.de/Longierabzeichen-Reiten-die-deutschen-Longierabzeichen.htm

Ce n'est pas le COMBLE DE RECONNAISSANCE, qu'un site ALLEMAND a utilisé l'une de mes photos explicite de mon site Scandinavian Dressage ???




Souvenez-vous de seulement mettre une élastique du côté extérieur... puis la longe coulissante à l'intérieur !

C'est important pour la liberté du cheval (car il peut s'ouvrir, s'il n'est pas d'accord !), mais aussi pour la sécurité, car presque aucun risque d'un cheval qui se rébelle, ni prenne peur contre cette enrênement !

Et surtout, l'élastique assez longue pour que le cheval se place dans la BONNE attitude, qui ressemble à celle-ci (sans cavalier), au petit galop, au début :


(en image, Nicole FAVEREAU)

... puis, plus tard, avec de la force du cheval dans son dos, cette attitude :


(en image, Martina HANNÖVER)

... qui se dévelloppe petit à petit à cette attitude finale, plus ronde, plus soutenue :


(en image, Nicole UPPHOF)




natg a écrit:

attitude basse





moi, je préfère cette version (selon les deux photos ci-dessus, mdr), celle ou il met la tête entre les genoux, ça lui étire le dos et, si tu continus à entretenir le mouvement en avant et l'avancée des postérieurs, ton cheval est obligé de monter le garrot...
bref, il fonctionne dans le bas et rond, et vu sa morphologie, c'est trés bien...


Pia MUNCK répond :
Natg, attention, il faut que tu apprennes à distinguer entre les attitudes de TRAVAIL, et les attitudes de RÉLAXATION :

Les chevaux sur ces deux photos sont dans une attitude de RELAXATION TOTALE... et alors, SUR LES ÉPAULES, mais celà n'est pas grave, parce que RECHERCHÉ à ce moment precis... et seulement une attitude à garder pendant QUELQUES FOULÉES !


A surtout ne pas confondre avec L'ATTITUDE DE TRAVAIL DE MUSCULATION... une position que moi j'appelle LE CRAWL, car celle-ci me fait penser à un nageur professionnel, la tête en bas et seulement les membres qui bougent :





... ce qui s'exprime ainsi en longe...
à bien observer le grand muscle qui se gonfle de la base de l'encolure jusqu'en haut de la nuque :



... et de cette manière-là sous cavalier :

Anky avec SALINERO...



Vincent CARLES avec CONTINO...



Une cavalière danoise avec CABUSCA...




Comme je donne l'image du BUTTERFLY pour le cheval au galop,
dans la position du BAS ET ROND :



... ce qui donne les muscles du dos d'un nageur... hmmm, pas mal :



... et ce qui s'exprime ainsi sous cavalier, avec le cheval :

Anky et SALINERO sur les deux images...

...

Anky et SALINERO de nouveau...



Thierry MARAIS avec AMARYLLIS . . . . . . . . puis, Sheila TERZIAN avec COMME IL FAUT...


...



Charlotte67 a écrit:
il n'y a pas de risque, alors une fois qu'il est dans cette attitude là (sur les deux photos ci-dessus), qu'il soit sur les epaules? Dans cette attitude si je ne lui dit rien il engage d'une trace voir meme 2..


Pia MUNCK a répondu :

Non, c'est bien vu, Charlotte !

Mais ATTENTION à ne pas exécuter l'extension de l'encolure dans le BAS ET ROND plus que quelques foulées de décontraction (que c'est sous cavalier ou en longe), puis aller au pas... ou sinon, rester au trot, mais en CHANGEANT POUR UNE ATTITUDE PLUS HAUTE, beaucoup plus haute !!!


ACCUEIL
METHODES